9 agatha raisin

bon j’en ai lu 9 à la suite
ca relaxe bien, c’est souvent plus proche du recit des romances d’agatha que du vrai polar mais pour quoi pas, c’est meme parfois drole avec les personnages recurrents de James et Charles, et d’autres amants potentiels
– la quiche fatale
– remède de cheval
– pas de pot pour la jardinière
– randonnée mortelle
– pour le meilleur et pour le pire
– vacances tous risques
– à la claire fontaine
– coiffeur pour dames
– sale temps pour les sorcieres

Joueur d’échecs

la vie et l’oeuvre de l’actuel numéro français d’échecs

il parle un peu de tout: de ses addictions, de ses collegues et adversaires et finalement assez peu du jeu. j’aurais aimé qu’il y ait quelques parties commentées
sinon c’est assez plat et creux, mais sans doute assez realiste
on est loin de la fougue mythique d’un kasparov, ou de la folie d’un fischer, peut etre que ça lui manque

j’ai appris quelques anecdotes sur la triche dans les echecs français dans laquelle un joueur qui participe regulierement aux tournois lyonnais etait bien impliqué

en résumé, sans trop d’interet tout cela

OPÉRATEURS: 3) Rotationnel

Quand on parle de la divergence, le rotationnel n’est pas loin et vice versa

Soit un vecteur \(\vec{V} \) tel que

\(\vec{V}\begin{pmatrix}
Vx \\
Vy \\
Vz \end{pmatrix}
\)

alors

\( \vec{ROT}\vec{V}= (\frac {\partial Vz} {\partial y }-
\frac {\partial Vy} {\partial z }   ) \vec{ex}+
(\frac {\partial Vx} {\partial z }-
\frac {\partial Vz} {\partial x}   ) \vec{ey}+
(\frac {\partial Vy} {\partial x }-
\frac {\partial Vx} {\partial y }   ) \vec{ez}
\)

pas simple à se rappeler

OPÉRATEURS: 2) Gradient

Le gradient peut paraitre assez proche de la divergence dans l’expression mais ce n’est pas pareil pour autant; il s’applique davantage à des champs et son résultat est un vecteur.

Soit un champ f(M) alors

\( \vec {Gradf}=
\frac {\partial f} {\partial x } \vec{ex}+
\frac {\partial f}{\partial y} \vec{ey}+
\frac {\partial f}{\partial z} \vec{ez}
\)

on parle souvent de gradient de température

Opérateurs: 1) Divergence

Avant d’aborder des choses amusantes en physique, il y a quelques notions mathématiques à appréhender, je vais commencer ici par la divergence

Soit un vecteur \(\vec{V} \) tel que

\(\vec{V}\begin{pmatrix}
Vx \\
Vy \\
Vz \end{pmatrix}
\)

alors

\( Div \vec{V}= \frac {\partial Vx} {\partial x }
+ \frac {\partial Vy}{\partial y}
+ \frac {\partial Vz}{\partial z}
\)

Pour rappel: \(  \frac {\partial Vx} {\partial x }\) signifie la dérivée partielle de Vx par rapport à x.

exemple:

si  Vx= 2x+3y alors

\(  \frac {\partial Vx} {\partial x }=2 \)

 


exemple de divergence:

\(\vec{V}\begin{pmatrix}
2x²+3x \\
2z / (x²+\sqrt(x))\\
2x+4y+2/3z+1 \end{pmatrix}
\)

ce qui nous donne :

\( Div \vec{V}= 4x+2/3
\)

ça n’ a pas l’air de servir à grand chose comme ça mais pourtant  c’est tres utile, notamment en éléctromagnétisme


on rencontre aussi l’opérateur nabla tel que

\(\vec{\nabla} =\begin{pmatrix}
\frac {\partial } {\partial x } \\
\frac {\partial }{\partial y}\\
\frac {\partial }{\partial z} \end{pmatrix}
\)

on fait ici un produit scalaire entre nabla et V pour obtenir la divergence de V

\( \vec {\nabla} .\vec{V} = Div \vec{V}
\)

 

un xoff pour la route