Ave cesar

Mon premier séjour en autonomie: je choisis  la ville éternelle.

Tout est arrangé même Rome.

Je me lève a 4h,  l avion décolle a 6:50 et atterrit vers 8:30. Et je suis a mon hôtel a midi !!! …la navette aéroport c est pas terrible a cette heure ci, le train met 30min.

Je cherche et trouve l hôtel qui est plutôt un appartement divise en chambres mais ça va.

Puis je pars a l assaut chaud de la fontaine de trevi, du panthéon, la colonne de Trajan, du forum, du palatin patelin et sans que ça saoule je le dis ah le colisée…y a du monde et je marche marche, heureusement il y a des fontaines…

Pas de trace de césar, salade que tout cela

Réveillé par les oies je partirais cheminer dans l espoir de visiter le Vatican ainsi que son musée mais trop de monde! Le seul espoir aurait de payer cher les coupes files… Mais pas envie

Rome c est sympa mais c est pas Florence

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

plus jamais seul

de caryl ferey

 

les aventures de mac cash, flic borgne, pere transitoire sur fond de migrants, de trafics d’esclaves …
le rythme est toujours aussi soutenu et violent, sombre, un peu trop sombre pour mon humeur du moment sans doute … tout est un peu trop négatif et les clichés s’empilent … j’ai préféré de loin la saga maori

 

Physique quantique et représentation du monde

par Erwin Shrodinger

un petit livre à la frontière entre physique et philosophie:

il y a deux parties principales à l’ouvrage:

  • science et humanisme
    • quelle est la frontière entre l’objet et le sujet lors d’une observation?
    • qu’en est il du libre arbitre si nous sommes soumis au déterminisme au niveau le plus petit ?
  • état actuel de la physique quantique (il ne faudrait jamais mettre le terme actuel dans un titre, ça devient immédiatement faux)
    • là on aborde la question du celebre chat, de la problématique des mesures indépendantes, et c’est beaucoup plus technique

Le style pourrait être qualifié de germanique, c’est profond, précis et rigoureux et sans fantaisie. (on peut pas tout avoir)

le grand roman de la physique quantique

par manjit kumar

ce livre raconte avec de nombreux details l’histoire de la physique quantique: des travaux de Planck à l’affrontement théorique Bohr – Einstein jusqu’aux derniers rebondissements avec Bell et Everett.

Ca se lit comme une belle histoire sur fond d’Histoire (le nazisme). Les personnages sont montrés sous un jour assez favorable et il n’y a pas de parti pris.

 

Resurrection row

d’Anne Perry
Des cadavres qui ressortent de terre et reapparaissent aléatoirement dans la haute ou basse société, voila le debut des aventures du policier Pitt.
Une societe anglaise du debut du 20eme siecle, affligé de sa société de classes et de préjugés mais qui donne des signes de renouveau.
J’ai vraiment aimé tout le début mais j’ai trouvé le dénouement un peu rapide, peut etre qu’il a une suite car pour moi il restait des noeuds à defaire

programme des festivités

jeudi 24:
soutenance projet numérique
TP Quanta

vendredi 25:
TP Quanta
TP Quanta

lundi 28:
TP Electro
soutenance projet climato

mardi 29: (mardi de la mort)
examen méthodes mathématiques 1
examen ondes
examen quanta et relativité
examen python

mercredi 30:
TP Electro
TP Electro

jeudi 31: ( jeudi de l’angoisse)
examen méthodes mathématiques 2
examen thermodynamique
examen anglais

vendredi 1/6:
TP Electro
examen Electro

docteur strange

bof , franchement bof
ça vient surement du heros pas tres interessant ou des images pourries ou de l’intrigue sans interet

c’est juste un avenger de plus mais ce n’est pas un magicien remarquable

je prefere de loin un houdini

l’inconnu de la tete d’or

de jacques morize

c’est sympa et pas uniquement parce que ça se passe à Lyon mais c’est lyonnais dans l’esprit: les protagonistes aiment la bonne chair et la  chair … c’est plutot agreable à lire bien qu’il y ait quelques lenteurs dans le debut (là on a le detail de comment passer de l’etage 0 à l’etage 2 par l’escalier)  et que ça s’accelere enormement à la fin avec parfois des éléments inutiles (un accident de voiture contre un tracteur).
j’ai plutot apprécié

un xoff pour la route