Aiguisés dès gizeh?

Pendant le voyage, en passant par Paris, c’est la première fois qu’on me demande en France, quel est le pays de mon passeport … la barbe … enfin, je dis que je pense que ça vient de la barbe un peu envahissante du moment. D’ailleurs la machine à reconnaissance faciale aura un peu de mal aussi.

Arrivés au Caire vers minuit, le froid est là et nous ne distinguons pas d espion dans ce nid.
Un taxi nous emmène à notre hôtel en banlieue a coté des pyramides, l’expression rouler a tombeau ouvert est adaptée dans ce pays de profanateurs de sépultures.
Première réclamation a l hôtel: un drap de dessus, ils n en mettent jamais ici.

marcher penché, et encore là ça descend pas

La Poubelle, le plastique c’est fantastique

Premier jour: visite de la pyramide d ‘Aboussir puis celles de Saqqara (nous nous étions renseignés auparavant avec une video de Jean Philippe Lauer,   celle où le prestigieux archéologue nous apprend que les enfants travaillent mieux que les adultes). Il faut faire une descente courbé penché dans la pyramide, qui laissera quelques courbatures le lendemain tellement le mouvement n’est pas naturel. Chaleur et puanteur sont la aussi. Nous maîtrisons assez vite les déplacements en microbus et comprenons aussi rapidement que « hello, money,tips,backshish » sont les mots anglais les plus usités par les mendiants  gueuxégyptiens, même certains policiers.

Nous enchainerons ensuite sur les pyramides de Gizeh pendant un deuxieme jour assez dense avant de repartir pour Fayoun.

Aboussir


Descente dans la tombe à Saqqara

Il n’y a pas tant de pyramides que ça en Egypte et nous voyons sur les 3 sites: Gizeh, Saqqara et Aboussir la progression en partant des pyramides en pente à niveau pour arriver à la pente douce de celle de Kheops.

Le lendemain, on touche le fond lors de la visite des belles pyramides de Gizeh, (là ou il y a celle de Khéops ami inculte). C’est le cirque total, les chevaux, les chameaux a louer dans tous les sens, qui font leurs besoins partout, les gamins qui escaladent les pyramides, les cris… Un véritable massacre de patrimoine par les locaux. Ici les égyptiens n’hésitent jamais a toucher de leurs doigts gras de chips les peintures ou pierres sculptées, et rien ne vaut un bon flash pour accélérer la détérioration! 10 plaies d Égypte ? Non , beaucoup plus…

On note aussi la présence de nombreux égyptémologistes, en gros des guides.

Pyramide à niveaux
Meme quand tu prends des chiens en photo, on te demande de l’argent car il faut les nourrir soit disant.

On est ici sur les premières dynasties égyptiennes, soit entre -2000 et -3000 avant la naissance du fils du charpentier cocufié.

L’oeil du Sphinx

Site de Gizeh

Encore Gizeh

Ces 3 premiers jours en Egypte m’ont permis d’apprécier l’ampleur et la beauté du travail réalisé pour construire ces pyramides. Mais la population bien qu’ayant l’excuse de la pauvreté n’aide pas à avoir envie de rester ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image