Assomption rime avec ascensions

le 16 août: Journée répétition des manip’ sur la classique de chaque saison: l’Eperon des Gosses Mythiques. ballade calcaire impeccable sous un soleil radieux. Je reprends  contact avec le rocher, et Amandine se rode un peu sur les rappels et relais.

le 17 août: Tout le monde est à l’heure pour le rendez vous de 11h (après le casse croûte de 10h), direction la Vanoise, Pralognan, le parking des Fontanettes. Malgré des bouchons légers, nous arriverons à une heure décente pour le déjeuner avant de faire la montée vers le refuge. J’ai quelques moments de faiblesse pour ma part dans la montée (un œuf mal passé et capricieux ?), néanmoins nous arrivons au refuge vers 17h.

P1060609

En mode découverte, Amandine est un peu dubitative sur le rythme de vie effrénée dans ce genre d’endroit: repas à 18h45 et dodo à 20h30 mais elle admettra que ça se fait. Elle aura quelques moments d’inquiétude dans la perspective de ne manger qu’une part de quatre quart au petit dej’ le lendemain !
Grand refuge et grand service: nous mangeons tous deux fois de la soupe (un peu salée), une partie d’entre nous, 2 plats (riz+ porc sauce épicée), une autre 2 bonnes parts de fromage chacun et un seul dessert chacun (une salade de fruit qui mène au rhum).

Puis nous allons dormir. Là allongés, nous assistons au spectacle des randonneurs: un qui  gratte un sac plastique avant de se coucher, l’autre qui raconte ses péripéties et sa vie trépidante autour de son étui à lunettes, pendant que je lui claironne des « ta gueule ! ».
Bien vite, la quiétude d’un concert de ronfleurs nous plonge plus ou moins dans le sommeil, il fait très chaud, même dadou ne met pas son bonnet.  Et c »est presque joyeux, que sous les cris alarmants  du réveil de la dame à l’étui aux lunettes, nous ouvrons  les yeux  avant l’heure voulue, bien que malheureusement elle ne sache pas arrêter cette sympathique sonnerie.

Le petit dej’ rassure la partie féminine de l’équipe et à 8h, ventres pleins, nous partons pour le pied de la voie. A 8h45 nous sommes équipés, encordés, prêts pour ainsi dire juste à coté des 2 bâtons (voire 3) indiquant le départ de la voie.(Là on a juste déjà pris 30 minutes de retard avec un art complètement maîtrisé).

L’arête est elle effilée, acérée, rugueuse ou péteuse, nous le découvrirons bien vite.

 

MEMO0014 P1060628 P1060625 MEMO0020 MEMO0019 P1060615 P1060619 P1060623

Je fais l’ouvreur, je coince, sangle, assure, ahane, met une pédale, genouille et tracte et à quelques moments je sèmerais aussi ( sangles, coinceurs[ceci pour créer un épisode mystérieux]) pour voir si la cordée de derrière est honnête. Nous serons souvent doublés, jamais triplés, manipulant la corde avec une maladresse consommée. Dadou deviendra un leader très tonique pour la traversée de quelques arêtes puis je reprendrais la main pour finir avec une traversée à flanc un peu expo.

Nous pique niquons sur le sommet, admirant une grenouille et un cœur de neige, ainsi qu’un probable élan géant en contrebas.  Dadou a envie de continuer pour finir, j’ai envie de rentrer, donc la raison du pas plus fort l’emporte.

P1060630 P1060629

La descente sur un truc herbeux est assez éprouvante et expo. Heureusement dadou me prête un bâton, ça aide et nous descendons lentement, louant l’excellente position d’un cairn.

Rapide passage au refuge puis longue descente au milieu des trailers qui ne savent plus quoi faire pour s’amuser, et nous traversons moïsement une sorte de mer.

P1060606 P1060636

Nous arriverons à la voiture alors que les premières gouttes d’une grosse averse choient sur nos corps fatigués mais néanmoins « en forme ».

Au retour, Amandine brave l’interdiction de dadou et enlève ses chaussures, alors que je serais pour ma part, respectueux de cette interdiction que je juge pour le moins dictatoriale!

Les deux gourmands (donc pas moi) parleront de leurs sensations à la dégustation de moult bonbonnades pendant que je m’inquiète, pendant un instant, de n’avoir pas faim.

beau we et excellente équipée

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image