Barcelone

 

2 mars:

difficile réveil à 3h45 puis après un petit trajet via le Rhone express, nous voici à l’aeroport st Exupery.

Ca commence bien, nous embarquons un gros sac et la sécurité aérienne nous impose de  l’alléger des 2 bouteilles de gaz emmenées en vue des multiples préparations de nouilles prévues lors du séjour.
Ce serait interdit dans la soute. Pourtant, une des 2 bouteilles a déjà effectué 2 vols dont un transatlantique. Je me dis aussi que j’ai bien fait d’en prendre 2. Les deux containers de gaz seront soi disant supprimés.

Arrivés à Barcelone, nous posons le grand sac à la consigne de l’aeroport puis via l’Aerobus nous voila dans la cité catalane. (A noter que .cat c’est pour la Catalogne, et que ça n’a rien à voir avec les chats).

Il faut dire « bun dia » ici, c’est du catalan.

Nous déambulons à pied jusqu’à la Sagrada Familia, c’est bondé donc pas de visite. La nous décidons de tester le bus touristique, c’est amusant.

Nous allons au parc Guel, et apres une visite ensoleillée, vous dégustons une paella et un frugal mélange chorizo-frites-oeufs assez light. Nous reprenons notre bus, et simulons une visite de Tibidabo avant de renoncer en raison du prix. Là nous nous rendons compte que notre compagnie de bus touristique a environ 5 fois moins de bus que la compagnie concurrente, donc on poireaute.

Ensuite, grand tour en bus de Barcelone, sans descendre, meme les photos sont prises ainsi.

Au final, apres un passage au Burger King, nous admirons les danseurs de Sardane sur la place de la Cathédrale.

C’est l’heure de reprendre l’aerobus pour l’avion en direction de Tenerife.

 

 

samedi 9 mars

Retour à Barcelone en provenance de Tenerife, nous arrivons à l’hotel Elkano bien situé et pas cher (25 euros la nuit) avec une petite surprise, une taxe non comprise de 1.40 euro…

dimanche 9 mars

glandouille et promenade dans Barcelone. Nous dégustons du fuet sur la plage, une sorte de saucisse, c’est vraiment bon ça 🙂

il fait tres beau et ce n’est pas une bonne idée que de repartir.

il faut pourtant repartir…

arrivés à lyon, en 1h15, il faudra attendre environ la même durée pour récuperer le sac et la tente hyper fatigués d’avoir aussi peu servis .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image