Archives de catégorie : sciences

Le theoreme du jardin

Par Christian Magnan

L auteur retrace les parcours de Galilée, Copernic et Kepler. Cette partie m a moins intéressé.

Puis developpe  différents aspects: athéisme, place de l informatique,place du hasard dans la création, les dérivés de la science .autour de la matière noire et de l énergie noire. La c est plus novateur et intéressant.

A lire pour ne pas tout gober. https://www.lacosmo.com/

 

 

 

des univers multiples

par Aurélien Barreau

 

inchoatif, yggdrasil,linéament,requisit, autopoiese voila quelques mots rares qui viennent égayer cet ouvrage.

C’est souvent interessant mais le propos s’egare à mon gout un peu trop dans des considérations philosophiques (Derrida, Goodman), catastrophiques (on détruit notre monde mais ça n’est pas ici le sujet), ou sur les conditions de travail des chercheurs …

sinon le propos est plutot richeavec une retrospective historique, des arguments expérimentaux, des explications sur la theorie des cordes, la gravitation quantique à boucle, et une liste des genres de multivers possibles .

petite introduction à la théorie des cordes

il manque des choses dans ce petit livre de vulgarisation. Ca commence bien avec une introduction à diverses problématiques telles que trou noir, principe d’incertitudes et tout d’un coup, on arrive à la theorie des cordes. A mon avis, il manque le milieu: comment on est arrivé là. Ca passe d’un niveau basique à un niveau haut, un saut de connaissance mais je suis resté sur ma faim.

Physique quantique et représentation du monde

par Erwin Shrodinger

un petit livre à la frontière entre physique et philosophie:

il y a deux parties principales à l’ouvrage:

  • science et humanisme
    • quelle est la frontière entre l’objet et le sujet lors d’une observation?
    • qu’en est il du libre arbitre si nous sommes soumis au déterminisme au niveau le plus petit ?
  • état actuel de la physique quantique (il ne faudrait jamais mettre le terme actuel dans un titre, ça devient immédiatement faux)
    • là on aborde la question du celebre chat, de la problématique des mesures indépendantes, et c’est beaucoup plus technique

Le style pourrait être qualifié de germanique, c’est profond, précis et rigoureux et sans fantaisie. (on peut pas tout avoir)

OPÉRATEURS: 3) Rotationnel

Quand on parle de la divergence, le rotationnel n’est pas loin et vice versa

Soit un vecteur \(\vec{V} \) tel que

\(\vec{V}\begin{pmatrix}
Vx \\
Vy \\
Vz \end{pmatrix}
\)

alors

\( \vec{ROT}\vec{V}= (\frac {\partial Vz} {\partial y }-
\frac {\partial Vy} {\partial z }   ) \vec{ex}+
(\frac {\partial Vx} {\partial z }-
\frac {\partial Vz} {\partial x}   ) \vec{ey}+
(\frac {\partial Vy} {\partial x }-
\frac {\partial Vx} {\partial y }   ) \vec{ez}
\)

pas simple à se rappeler

OPÉRATEURS: 2) Gradient

Le gradient peut paraitre assez proche de la divergence dans l’expression mais ce n’est pas pareil pour autant; il s’applique davantage à des champs et son résultat est un vecteur.

Soit un champ f(M) alors

\( \vec {Gradf}=
\frac {\partial f} {\partial x } \vec{ex}+
\frac {\partial f}{\partial y} \vec{ey}+
\frac {\partial f}{\partial z} \vec{ez}
\)

on parle souvent de gradient de température

Opérateurs: 1) Divergence

Avant d’aborder des choses amusantes en physique, il y a quelques notions mathématiques à appréhender, je vais commencer ici par la divergence

Soit un vecteur \(\vec{V} \) tel que

\(\vec{V}\begin{pmatrix}
Vx \\
Vy \\
Vz \end{pmatrix}
\)

alors

\( Div \vec{V}= \frac {\partial Vx} {\partial x }
+ \frac {\partial Vy}{\partial y}
+ \frac {\partial Vz}{\partial z}
\)

Pour rappel: \(  \frac {\partial Vx} {\partial x }\) signifie la dérivée partielle de Vx par rapport à x.

exemple:

si  Vx= 2x+3y alors

\(  \frac {\partial Vx} {\partial x }=2 \)

 


exemple de divergence:

\(\vec{V}\begin{pmatrix}
2x²+3x \\
2z / (x²+\sqrt(x))\\
2x+4y+2/3z+1 \end{pmatrix}
\)

ce qui nous donne :

\( Div \vec{V}= 4x+2/3
\)

ça n’ a pas l’air de servir à grand chose comme ça mais pourtant  c’est tres utile, notamment en éléctromagnétisme


on rencontre aussi l’opérateur nabla tel que

\(\vec{\nabla} =\begin{pmatrix}
\frac {\partial } {\partial x } \\
\frac {\partial }{\partial y}\\
\frac {\partial }{\partial z} \end{pmatrix}
\)

on fait ici un produit scalaire entre nabla et V pour obtenir la divergence de V

\( \vec {\nabla} .\vec{V} = Div \vec{V}
\)

 

Latex

y’en a qui preferent le latex … mais c’est quoi ?
juste un  langage informatique pour inserer de jolies formules dans votre traitement de texte ou votre blog, je vais m’en servir dorénavant pour essayer d’écrire de beaux articles

une formule assez connue

\(E=mc^2\)

une matrice
\(\begin{pmatrix}
a_1 & b_1 \\
a_2 & b_2
\end{pmatrix}
\)


une fraction

\([ x_{1,2} = \frac{- b \pm \sqrt{\Delta}}{2a} ]
\)