Archives de catégorie : Via ferrata

Diois days

les jours du diois sont hésitants coté méteo mais finalement on part:

voiture 1: Val et moi,voiture 2: titi et ida,voiture 3: cathy .. les voitures sont très chargées, comme certains peuvent rentrer le dimanche et d’autres le mardi, le covoiturage n’est pas trop simple.

on arrive sans trop de soucis au camping de valdrome (il s’appelle le moulin de valdrome mais c’est pas écrit). c’est du camping low cost … en gros à 4 euros la nuit.

les grenoblois arrivent (lise, sophie, olivier (ou alors c’est fabien ou antoine, on ne saura jamais)).

assez vite, on apprendra les rouages de la relation entre lise et thierry pas marrant (pas titi).

sophie nous apprend que randonner, ça commence le matin à 8h et pas l’apres midi, promenade de mamie sinon…

donc equipe 1: GV du claps: cathy pour sa premiere, ainsi que rachida et titi. les autres, dont moi,  partons faire une via puis de la couenne.

au soir, un peu de suspens pour savoir comment avoir des jetons pour pouvoir se doucher, puis bon, en entendant ida crier à cause de l’eau froide en se lavant, on a les jetons d’aller se doucher.

et puis on dine. à noter, que cathy fait très bien la quiche (mais non c’est pas ambigu comme phrase).

les mots clefs pour suivre la conversation du soir  « med bour »= médieval bourrin, « gn » grandeur nature (on parle de jeu de role) … c’etait pas facile. on a aussi rachida qui nous dit « elle etait tellement vierge qu’il n’a pas su par où commencer »

la nuit est diluvienne et ma tente plus trop étanche .. il pleut dedans au bout de 4h .. sympa cette nuit… (investissement à prévoir)

pour des raisons sanitaires, lise partage la tente de cathy finalement

dimanche apres une longue (trop?) longue conversation sur la moon cup, nous voila dégroupés lyonnais et grenoblois. les iserois vont voir des trucs bios aux huiles essentielles, clairette et se promener en kangoo citron bio pendant que les lyonnais vont manger (cotelette d’agneau, gratin dauphinois, picodon, tarte abricot) et voir des chiens de berger dans un concours de convoyage de moutons. on aurait pu faire un peu mieux de cette journée finalement. souvent on passe devant un beau rocher sur lequel ida aimerait bien grimper … je crois que ça s’appelle la grande dalle du claps.

au soir, on plie cote lyonnais, la meteo du lundi n’etant plus assez favorable

nb: faut pas boire de l’eau de la bas je crois, ou manger moins de pain

retour sur lyon sans pluie (y’a pas des masses de restos ouverts à valence )

viass

un peu de promenade ferrée parce qu’avec le temps tout s’en va …

un samedi soir un peu imbibé conduit à un dimanche matin légérement nébuleux, aussi eva, dadou et moi partons faire un peu de via.

saint hilaire: on monte par le funny funiculaire, puis on démarre la via en ED, ma premiere vraie entiere.
challenge: le premier qui se vache paie l’apero … merci eva Embarassé
on mange sous la jolie cascade puis on attaque la partie difficile le grand diedre, ça fatigue un peu quand meme…
à saint hilaire, on veut prendre le toujours funny et au dernier moment on se fait doubler par un groupe car les groupes sont prioritaires, c’est ecrit sur les prospectus … bin tiens ! en attendant le prochain, on deguste du cola bio …
on finit par descendre lentement apres avoir lutté pour pas se faire griller une deuxieme fois et hop direction la bastille.

 

la bastille: comme on a aimé la premiere via, on attaque la deuxieme

celle ci est moins lineairement verticale que l’autre, du D deux ou trois passerelles, un passage sur un cable, un chemin  et un rocher ultra patiné … jamais vu ça … on trace bien et sans se vacher pour  autant, on a les bras fatigués.

sympas ces 2 vias … ça change

en revanche, cote tradition, la degustation de pizza ravioles  fut au rendez vous!
la convivialité est un combat quotidien