Archives de catégorie : colombie

Bogota

 

Pour aller de Santa Marta a Bogota, nous prenons un bus qui dure 16h. Il pleut. Inconvenient pour moi, il pleut dans le bus et je suis sous la goutiere. Regulierement ca me reveille pendant la nuit, ce n est pas agreable.

Bogota

La ville de Bogota est assez saturee en terme de transport en commun et de pollution, il est difficile d y respirer et de trouver sa place dans le bus. Cote bus, certains d entre eux necessitent une carte et c est un peu honteux que nous en empruntons une a un gentil policier pour ne jamais la lui rendre.

Sinon, le soir, il y a des gens qui accumulent les poubelles en tas et qui semblent effectuer un tri …

Elle est tres vivante, et les gens sont plutot agreables. Elle abrite des musees gratuits dont le musee Botero dans lequel nous avons fait pas mal de photos. J aime bien cet artiste.

Le cafe

Le cafe est il meilleur en Colombie? pas sur ! selon les regions, il est malheureusement bu par defaut avec du lait et du sucre, heureusement parfois nature. Il est souvent gratuit dans les restaurants. On n a pas du deguster les bons, il aurait fallu aller dans la vallee du cafe.

Sports et loisirs

L activite majeure de la gente masculine est le billard. Nous avons vu des tables en grande quantite dans la plupart des villes.  L autre etant de regarder le foot a la tele, surtout du foot europeen.
Ce qui eclate les colombiens c est egalement la danse et la musique, c est bien festif ici.

Calle et carrera

Les rues comme dans toute la Colombie sont nommees Carrera ou Calle, les unes croisant les autres. Les adresses sont donc de la forme Carrera i, Calle j.  Les commerces sont par quartier: le quartier des magasins de sport, celui des bijoutiers, des articles religieux …

si tu veux decorer ton eglise

oui c est mal

Cite perdue

La cite des enfants perdus n est pas ici, car les enfants indigènes n ont pas l air de brebis égarées malgré leur blanc manteau. Pourquoi les indigènes sont en blanc? En raison de deux montagnes du coin enneigées, c est pas complique: la sierra nevada.

Pour préface a ce film, faut il voir celui conseillé par Cathy: ici.?

Ce n est pas parce au il y a de l indigène qu ·il n y a pas de plaisir, aussi allons nous marcher 4 jours dans la jungle avec Boule et Bill, deux allemandes qui aiment la vegetation, Stuart et mikaela, deux canadiens sans leur cabane (ils viennent de colombie britannique et visitent l autre), Juan et Tonio, deux indigènes, et enfin Elkin l interprète a bout de souffle. C est une rando ou on est oblige de prendre un tour pour 250 euros, mais c est bien organise et on mange copieusement et souvent. Pour ma part, je vais souffrir de la chaleur et d une légère turista (je suis en voie de disparition), mais sinon c est plutôt un mode promenade avec des pauses régulières et des journées comportant peu de marche (maxi 7h/jour).

La cite est bien protégée par des militaires en armes et elle est de belle taille, et somme toute, il y a assez peu de monde. L ambiance est plutôt bon enfant dans le groupe et les végétariens ont souvent du rab de la part des carnivores.

Pas mal d animaux rencontres: chats, chiens, serpent, papillons …

Netchi Christophe , je m appelle Christophe en kogi, le patois local

on aura aussi droit a des snakes, euh snack

y a du miam

y a du monde

 

on peut se baigner dans les rivieres, ca rafraichit

lasse

bouquet de papillon

les indigenes n ont aucune notion du temps. ils comptent en montagne pas en jour

le poporo: toute la partie jaune c est de la salive, des bouts de coquillage, et des feuilles de coca machees:un bon poporo peut durer 3 ans. reserve aux hommes

fourmis laborieuses

hannibal lecter bovin

chat calin puis voleur (toute ressemblance …)

beaucoup de coke en colombie, euh coq

pop corn a gogo

1200 marches pour atteindre la cite

apero

le look jungle

quand t es mignon, t as trois photos de suite

Taganga

La route pour Taganga est longue et semée d embuches(de Noël). Nous partons de pueblo bello a 9h pour arriver a 20h. Un accident a bloque la circulation pendant 4h. Dans le bus, on crève de chaud car l heure est a la fournaise colombienne.

Nous arrivons a Santa Marta ou il n y a plus de bus a cette heure ci. Nous prenons un taxi et la c est cool: les prix sont fixes pour chaque course donc pas de mauvaise surprise et en plus, le taxi nous amènera a ce qui s averera un vrai hôtel économique a Taganga.

 

Nous visitons la ville, ses plages bordées d immondices, mangeons du poisson grille sous l oeil de chats bienveillants après avoir sirote des jus de fruits. Il fait super chaud.

Nous prenons notre réservation pour la rando Lost City ou Ciudad Perdida. Enfin c est pas si perdu que ça car on y va.

Le soir, la blonde Valeriane, ainsi investie, deviendra coiffeuse pour homme, cad pour moi, usant de la tondeuse avec une maestria digne d une artiste capillaire naissante.

Au final, c est etrange Taganga, c est touristique un peu, mais sans l etre completement. J espere qu un jour quelqu un va nettoyer un peu …

je fais ma maison moi meme

dechets

des dechets, des dechets par milliers: si tu sais pas quoi faire de tes emballages et bouteilles plastiques, viens les jeter ici

coca ?

tu peux jeter tes dechets mais pas les crottes d animaux (qui sont biodegradables pourtant). Je pense que le principe est de mettre la crotte dans un sac avant de jeter le sac avec les autres detritus dans la decharge globale.

y a pas de lezard

jus de fruits

 

Pueblo bello et Nabusimake

C est fou comme parfois un infime espace, un souffle peut changer le sens de deux mots, quand on commande un breuvage sombre, on peut dire:  » Cafe negro »

Ce qui est assez proche d un point de vue sonore de « cafe   Negro » et donc de « café, negro! » ce qui est moins sympa.

Trêve de billevesées puantes.

Nous voilà donc a pueblo bello (pueblo c est peuple ou village, ça dépend). Nous nous reposons avant d aller a Nabusimake un village indien protégé. Je ne sais pas si ce sont des indiens techniquement parlant. En tout cas, nous les rejoignons par une des pires pistes du monde, 23km d ornières de  1m et 2h30 de route pour aller au village.

Beaucoup d animaux de la ferme, des indigènes sous coca, des endroits interdits de visite et voilà les indigenes Arhuacos vus.

 

Valledupar

Valledupar qu il faut prononcer badgedupa est une ville dans laquelle se déroule un festival mondial top moumoute d accordéon.

On est là pour s imprégner de l atmosphère colombienne surtout et se reposer un peu. On loge dans un hôtel sympa situe dans le quartier des réparateurs auto,  c est une sorte de Norauto permanent tous les 4 m ce coin là. Pour le festival d accordéon, on ne verra rien car on part avant. Les locaux parlent un sabir étrange et nous ne comprenons goutte. Ils ne sont pas trop aidants avec les touristes, je pense que la muraille de la langue les effraie. Sinon c est joyeux, parfois un peu village people avec les indiens qui côtoient les policiers et les militaires, le tout en tenues traditionnelles.

Nous bougeons pour pueblo bello.

 

 

 

Colombiens celebres

Assez peu de colombiens célèbres également:

Mais il y a quand même le peintre Botero aux œuvres naïves

 

Un des mes écrivains d adolescence préféré : Gabriel Garcia Marquez dont j ai adoré 100 ans de solitude, Chronique d une mort annoncée, ou encore l Automne du patriarche.

Je ne serais pas sérieux si je ne parlais de la bien vivante Shakira, colombienne remuante.

Pas un mot sur les sportifs ou les rois du cartel

 

Transition Nazca Lima bogota

Le bus qui doit nous conduire de Nazca à Lima part finalement à 11h au lieu de 9h en raison d inondations. En 11h05, on s arrête 55 minutes pour le repas des autres passagers partis hier de Cuzco.

À 21h, un minibus tonique emprunté de plus, nous voilà à l aéroport. Nous nous sustentons avant d aller embarquer avec la mirifique compagnie Viva colombia. La, on nous demande un ticket d embarquement au moins électronique et notre billet de départ de Colombie. On utilise quasiment tous nos appareils electroniques pour produire ça. Arrivés au comptoir, il y a environ 4 membres du personnel par passager et on nous demande 17 $ chacun car nous n avons pas de carte d embarquement au format papier.

Avant de partir, je dois faire un circuit pedestre interdouane et etage afin d aller enlever ma bouteille de gaz de mon sac a dos. Ca rajoute des pas.

6h, nous voilà à Bogota, à attendre un vol à 16h pour santa Marta avec la même compagnie.