Chepu

 

Au depart d ancud, direction Chepu et le parc Ahuenco.

pourquoi Chepu ? j sais plus … sans doute pour voir des pinguoins

Dans le bus d ancud a chepu, nous sommes abordes par un moustachu qui nous propose de nous amener de  l autre cote de la riviere avec son bateau. Ok.

Ceci fait, nous marchons jusqu au parc national Aheunco, il se fait tard et nous arrivons a la nuit. Nous allons d abord voir, car c est un endroit eclaire, une maison de pecheurs. La, des hommes aux yeux rouges, dont un sans bras, nous accueillent. Ils mangent. Il y a un cote film d horreur avec la nuit environnante, le bruit des vagues sur la plage … Mais non, comme d habitude, ils sont gentils et nous indiquent la maison du garde du parc: Maximiliano. Au lieu de nous indiquer ou planter notre tente, celui ci nous  invite a dormir dans un refuge tout neuf … ca  c est cool. Une bonne nuit nous attend.

Au matin, frais et dispo, nous lui denandons les infos pour aller voir les pinguoins: il ne sait pas s il y a encore les pinguoins (qui finissent leur permanence ici en mars), ni l heure de la maree pour aller leur rendre visite.

Avant de partir, nous claquons la porte avec la clef a  l interieur. Dommage. Max aura toute la saison morte, soit 9 mois, pour enfanter une solution et ouvrir la porte sans casser le refuge. Il va surement faire passer le passage aux autres gens alentour: ils sont gentils mais un peu cons les deux francais.

Nous ferons un petit tour dans la foret, verrons le phoque de la plage qui semble abandonne mais finalement non.
Nous passerons le bras de sable a 15 h ( c est la maree basse) pour aller voir les pinguoins deja partis.

Nous rentrons aussi vite que possible pour aller attraper le bateau, nous perdant au milieu des chemins (y a surabondance), et pataugeant dans la gadoue.

Nous dormirons au camping de Chepu, dans la cuisine, evitant la tente. Le proprietairee le moustachu, peut etre pour eviter qu on fasse des betises, reste un long moment a cote de nous sans rien dire …

Puis c est le retour a Ancud.

 

ET ?

A Chiloe, la meteo est de deux types: grand beau ou grand brouillard.  C est souvent compare a la Bretagne. La plage et les grandes falaises peuvent y faire penser. A l auberge san miguel, la folle faisait des crepes mais personne ne fait de cidre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image