Choquequirao

Nous decidons de faire une randonnee de quelques jours afin d atteindre le Machu Picchu en commencant par un site inca un peu moins connu: le Choquequirao, Pour ce faire, nous partons de Cusco en bus (direction Abancay, stop a l intersection et taxi pour Cachora).
Nous allons dormir dans un hostel pour cette premiere nuit. Le soir, nous mangeons ce qui est la specialite locale, non pas le cuy, mais un plat compose de riz, pate, frites, oeuf.

jour 1:

-1000, + 800

Le matin du  10 avril, apres  un frugal petit dejeuner, la vue d un singe,  et le refus de prendre un taxi trop cher, nous partons a 7h30 avec pour objectif le camping de santa rosa a environ 24 km.
Au bout de 11 km, nous atteignons le point de depart pour les tours organises. Ca continue par une descente sur 10 km avec environ 1000 m de D- jusqu a la riviere. La nous remontons environ 4 km avec 800m de D+ sous le soleil pour atteindre le camping. On est content mais c est bien on est quasi seuls … jusqu a ce que les tours arrivent et nous envahissent … ils sont heureusement peu bruyants. Certains « randonneurs » arrivent de nuit (elle tombe a 18h ici);

jour 2;

+ 500

Nous partons a 6h30 pour le site inca. Il pleut a verse. Nous franchissons environ 500 m de D+ pour atteindre le camping situe a l interieur du site. Nous consacrerons tout l apres midi a visiter le site du haut. Visiter ca consiste souvent a descendre et remonter les terrasses: les incas avaient de bonnes cuisses et moi je suis pret pour le futur lyon urban trail.

J ai une pensee  pour les archeologues qui ont un metier beaucoup plus salissant que les historiens.

jour 3:

D+: 300 et 1200
D-: 1200

Nous nous levons a 5h30 pour aller visiter le site du bas. Il fait gris mais ca va. Les ouvriers qui renovent le site sont au travail, courant avec leurs sacs de sable.
A 10h, nous partons pour notre prochaine etape: le camping de maizal. Nous commencons par aller au sommet du village par une longue montee dans la boue, puis ce sera la tres longue descente jusqu au rio Sylvestre et enfin la grande montee jusqu a maizal. Physiquement c est tres dur, c est une longue journee et nous arrivons pile a  la nuit dans un camping basse cour. quasiment 12 heures de marche aujourd hui. On est bien sale. Un chien nous vole une assiette.

La vie semble dure a Maizal. Les 4 ou 5 habitants vivent dans la boue et le noir, sans electricite.

On nous avait indique 6h de marche, il nous en a fallu 8.

jour 4:

+ 1200

Lever 6h et nous partons pour Yanama sous une pluie battante, tres battante, combattante, lassante. Nous gravissons 1200 m de D+, jusqu a depasser les 4000m. Il fait froid et nous sommes trempes ainsi que nos affaires. Enfin apres 6h de marche, nous atteignons le sommet afin de redescendre vers Yamana.
Nous arriverons vers 14:30 et nous allons rencontrer Robin et Corentin, des francais en vadrouille avec lesquels nous continuerons le lendemain pour le Machu Picchu.On est sale et humide comme jamais.

La journee la plus dure c est la 3eme et la 4eme. Difficile a determiner. Il ne faut pas oublier que les moustiques sont de la partie.

Le soir, je demande au monsieur du camping s il fait a manger, il me dit que lui non mais que sa femme oui. Vers 17 h, nous allons nous installer dans la cuisine pour avoir moins froid. Au bout du moment, la famille nous offre un gobelet de lait, puis plus tard des pommes de terre. C est frugal. En fait, j ai mal pose ma question au gars sur le fait qu on voulait qu on nous prepare a manger.

Entre eux, les gens parlent le Decathlon ou Quechua.  J ai bien conscience que cette blague est pourrie mais elle a un caractere obligatoire.

La nuit est fraiche et la suite sera le Machu Picchu.

 

Informations pratiques:

Le site du Choquequirao est un site recent qui sera peut etre rendu accessible un jour par un telepherique. Il est aussi question pour le gouvernement peruvien de reduire l acces au MP sature. Il  y a un gros travail de signaletique a faire sur ce site, on sait jamais si on est pas en train de rater des trucs. Les secteurs sont numerotes 9, 11 et 13 …

 

Les tours organises: c est le fait de faire une rando avec une myriade de serviteurs et mulets. Ca coute entre 400 et 500 euros par personne. C est la meme rando que nous sauf que les « randonneurs » ne portent pas leur sac, ne montent pas leur tente et ne se font pas a manger. Cote social, l argent va en grande majorite a des agences occidentales.

 

 

quelques photos:

singe du matin

inca social

la premiere riviere a atteindre

blonde inca

 

lama blanc

une tente de repas pour les groupes

 

suivez les fleches .. oui mais pour ou ?


 

deuxieme riviere a atteindre

 

la je comprends pas

le camping de maizal

le chemin