Couloir de la Clapiere

c’est l’ascension alors il faut grimper, le choix se porte sur cette sortie ici

premier  couloir de neige pour moi

dadou est finalement excusé, tant pis il ira bien faire l’aiguille de quaix un jour prochain

au depart donc mercredi soir, pierre et moi, direction valloire et plan lachat (enfin cha n’est pas là … et les souris ont trop froid)

il est tard, et c’est à 21h30 environ que nous arrivons

à 22h, apres un frugal repas, nous voila dormant. Pierre à l’arriere de la 307 en vrac, et moi sur le siege passager enfin la place du mort (je crois pas que ça marche vehicule arrete dans un parking cette histoire). Pierre bouge brusquement plusieurs fois pendant la nuit. on s’est bien caillé, et à 5h quand le reveil sonne, on est vite actifs.

à 6, depart pour le couloir de neige. pas de doute sur l’itineraire et on attaque. la neige est jolie.

physiquement c’est un peu dur pour moi, pierre gère nickel. l’exercice est plutot interessant et on s’en sort bien. jolis pas à la fin car ça se redresse.

et voila une belle reussite , bravo l’expert pour m’avoir emmené la haut.

ensuite, c’est le calvaire de la descente pour moi pendant que pierre se promene à skis.

j’alterne crampons et raquettes,  batons et piolets et je me galere .. c’est tres long la descente, ça epuise.

à la fin, je reussis une photo d’un petit marmotton.

15h retour à l’auto

puis c’est le retour à lyon, épuisé et content 🙂

on devise de la decroissance de l’activité grimpistique de l’excusé 🙂

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image