Grand teton national parc

Grand Teton national parc

07 aout: direction les parcs

Réveil à 4h, mode refuge.

Path, metro, bus et nous voila à la Guardia.

American airlines: 6 bornes automatiques pour le check’in et aucune ne fonctionne. Du coup, ce sont 2 humains qui font le boulot.

On s’envole pour Dallas puis Salt Lake City. J’aime pas trop le mec qui prie à cote de moi dans l’avion, ça m’inquiete.

Nous prenons une voiture de location, une simple Toyota Corolla, puis apres un mac do et quelques grosses courses (nous ne savons pas trop si le ravitaillement va etre aisé dans les parcs), nous voila roulant pour le parc national de Grand Teton et Jackson Hole, notre premiere etape.

Pas faciles les premiers kilometres avec une boite automatique, le pied gauche vient tout naturellement se poser sur la pedale d’embrayage lors des freinages … mais ce n’est pas l’embrayage c’est le frein! Du coup, j’ai pilé quelques fois fortement! Le GPS est un peu facétieux aussi.

5h30 de route plus tard, nous arrivons vers 23h. Nous sommes completement épuisés et la fin de la route est vraiment longue. Levé tot et décalage horaire s’ajoutent et nous soustraient de la forme.

On a écouté un peu de country histoire de se mettre en condition pour faire des heures et des heures de bitume mais ça ne marche pas tant que ça.

Nous dormons dans l’auto, moins confort que la SW. n’ieme nuit dans la voiture cette année pour moi. Ca caille …

Grand Teton: un parc dont le nom vient du français.

 

08 aout:

Au visitor center, petite mauvaise nouvelle, il n’y a plus de service de bus entre Grand Teton et Yellowstone, ça va nous obliger à revoir nos plans pour la suite. Ils aiment pas les bus par ici.

Nous profitons de la voiture pour aller voir les Mormon Rows puis nous enchainons quelques actions rapides: trouver du melange butane/propane pour le rechaud (ici uniquement du propane), prendre les permits pour les nuits suivantes, prendre un bear canister, ne pas décider de ne pas acheter de bear spray, rendre la voiture à Jackson Airport, acheter un pass annuel pour les 2 parcs,  prendre un bus pour aller de Jackson Airport à Jenny Lake, refaire les sacs …

Nous offrons à l’hotel du coin un exemple du tome 1 d’Africa Trek qui n’appartenait à aucun d’entre nous d’ailleurs. Il nous reste de quoi lire: un guide de conversation chinois, un guide de conversation anglais, le lonely planet sur la chine (ça doit faire son kg), le lonely planet sur les parcs, des mots fléchés, le guide de New York, ainsi qu’un roman de  Stephan Clarke. Voyager léger.

Nous débutons le Teton Crest Trail, une belle randonnée sur plusieurs jours vers 15h.

Notre premier campsite sera le Paintbrush Lower atteint apres 3 petites heures de marche. Les sacs sont lourds. Outre le materiel de camping, de l’eau, les gamelles, nous avons pour 7 jours de repas environ.

La journée a été légère niveau repas, depuis le mac do de la veille, nous avons à peine grignoté le matin, et vers 18h au moment de poser la tente, les tetes tournent un peu. Nous prenons quelques nouilles chinoises, attachons le sac de nourriture dans un arbre, cachons le Bear Canister, et enfin un dodo réparateur dans un endroit isolé et charmant.

09 aout:

Un moose matinal surprend V . lors de sa toilette. Ils sont taquins les habitants du coin.

Nous marchons une bonne partie de la journée. La pause de midi est faite de nouilles et de tortillas au sucre (ça donne des forces).

Le soir, nous sommes un peu fatigués, le Lake Solitude et son campground (North Fork Cascade Canyon) sont longs à atteindre. Nous dinerons de riz au thon: luxe apres quelques ablutions fraiches dans la riviere.

10 aout:

V. rêve de poules et s’est pris pour un ecureuil.

A midi, nous dejeunons de soupe de celeri (ouais ouais, c’est n’importe quoi) puis de tortillas au caramel (j’essaie de faire des desserts avec quasi rien). A noter, que mettre de l’eau n’amene rien dans la recette.

Nous cheminons toute la journée jusqu’au campground(Cascade South Fork). Là, un écureuil hyper actif nous amuse de ses courses folles en tout sens. Je tente de me raser un peu à l’aveugle sur un miroir un peu sourd.

Petit orage de grele, çà rafraichit l’ambiance,et ça rendra une biche un peu imprudente, elle viendra brouter à cote de nous.

Nous dinons à 17h30 de riz-haricot-thon et dodo à 18h.

11 aout:

Nous nous levons à 8h, ça c’est de la nuit.

10h: V. a faim
11h: V. a faim

12h: repas d’une soupe de légumes et tortillas (on économise le gaz).

13h30: je lance mon premier « how is it going? » à des usiens. Nous croisons des randonneurs à cheval, c’est cool aussi.

14h30: Nous arrivons à notre campground: Alaska Basin

18h15: soupe de pates

18h30: premiere leçon de chinois

19h: dodo on est pas des bêtes

12 aout:

Nous continuons à avancer, c’est vraiment tres beau autour de nous. C’est presque irréel ce qui se passe. Nous croisons de tres beaux paysages et quelques animaux: moose et biche.

Nous dejeunons de nouilles en regardant un faisan, j’ai envie du contraire.

Nous sommes fatigués et les dos/épaules souffrent.

J’oublie mes tongues au Marion Lake et quand je m’en rends compte, il est trop tard pour faire demi tour. Elles vont me manquer.

Nous sautons un campground et passons au suivant: MountHunt Divide. Notre premier emplacement complètement libre.

13 aout:

Nous passons le Hunt Divide et attaquons la descente apres plusieurs jours passés à plus de 3000m. Nous continuons à peaufiner le chinois tout en mangeant des nouilles. C’est bien les nouilles, c’et leger, vite cuit, pas  cher.

Nous dormons à notre dernier campground Open Canyon apres une toilette dans la riviere.

Nous revons de pizza, frite mayo, poulet et mars.

14  aout:

C’est la fin du  TCT. Jour de repos ?

Nous nous levons à 6h20 et devons nous depecher pour prendre le bus de 12h30.

Nous avons quelques miles à faire sur le chemin,croisons une maman moose avec son petit et arrivons enfin à la route. Là, un ranger sympa nous emmene à Moose Jonction. Ca nous fait bien gagner une heure.

une calzone nous reconcilie avec la vie civilisée.

Nous prenons le bus de Moose Jonction à Flagg Ranch, le nord de Grand Teton avec l’idée de faire du stop jusqu’au parc suivant: Yellowstone (oui oui, c’est illégal). Il semblerait que le bus ce soit pour  les employés des parcs plus que pour les touristes.

A flagg Ranch, nous demarrons à pied en faisant du stop, au pire 27 miles à marcher avant Yellowstone.

un bien joli parc, encore sauvage et une belle expérience de bivouac autonome et itinérant