Le réseau copernic

Ecrit par le maire déchu de Lyon, c’est une enquête double en Lyon et Rome. Le style est laborieux, parfois pesant et ampoulé. Un polar écrit par un avocat. Les femmes sont du genre « sois belle et meurs ». Les hommes n’ont pas vraiment d’épaisseur.

Le milieu échiquéen, qui est la raison pour laquelle j’ai voulu lire ce livre et pour lequel, j’ai du déclencher les mécanismes de la bibliothèque de lyon, n’est que très peu évoqué.: un clin d’oeil par ci par la à nabokov ou lewis caroll.