Linapacan

tot le matin du 23, nous prenons notre sac a dos pour le port afin de prendre un bateau pour le sud de coron: linapacan, un village de pecheurs.
Nous sommes ponctuels mais pas au bon endroit et nous devrons solliciter un tricyle pour nous conduire a bon port au port. Ouf, nous sommes a l heure pour attendre gentiment dans le bateau que celui ci
veuille bien partir … 1h15 a attendre. Pendant le trajet de 3h, je reve de poissons grilles et nous sera servi du riz et des rognons … moins tripant pour ce trip.
Nous errons un peu dans le village a la recherche d un hotel (c est pas clairement indique) et arrivons chez Dory. Celle ci semble avoir la main mise sur tout le commerce de l ile, y compris les tours en bateau.
Nous rencontrons un jeune francais, remi, venu se faire un delire genre la plage organise par un hollandais essayant plus ou moins d etablir une communaute dans le coin.

Nous nous promenons sur l ile le premier jour, sans clef, un coquillage en poche comme des vacanciers, sans soucis …
Les enfants nous disent tous hellos et nous disons hello a tous les enfants … Dans les rues, les chiens galeux se poursuivent … ca gratte.

Pour la veille de noel, nous faisons un tour de quelques iles avec 2 philippins marins(dont kiko que nous retrouverons plus tard) et remi. On va sur les iles en bateau, on nage, snorkle jusqu a la plage,
que de temps passe sur ou dans l eau, je vais finir par prendre gout a cet element. Charmante journee.

Au soir, pour le reveillon, c est tres bruyant, beaucoup de musiques de type boum boum boum.
A l instigation de valeriane, nous nous retrouvons a assister a une fete dans un quartier pecheur, ou nous sommes adoptes par dong dong, l aine d une famille de dix enfants, qui boit
du rhum comme de l eau. Les habitants font des concours de danse et autres jeux, c est sympa et amusant. Puis la soeur de dong dong, Vani, et son mari anglais (mike, ex militaire) arrivent
et nous convient a la table d honneur (les etrangers sont toujours bien accueillis ici) et nous invitent a un pique nique une ile pour noel..

Joyeux noel!

Apres un passage a l eglise pour apporter du nombre a la benediction du deuxieme fils de la filleule de Vani (cet enfant etant le deuxieme de la filleule d un deuxieme pere, un flic, alors que le premier venait de la graine du fils du maire pour ceux qui aiment les ragots),
nous allons sur une ile voisine afin de passer la journee. Nous mangerons un tas de bonnes choses dont du poisson cru ou cuit ou des fruits de mer, peches en temps reel. Je te peche, je te mange.
Dong dong ecluse et aura du mal a rentrer. C est un peu la famille du bonheur avec sa myriade d enfants, mais il y a un cote pauvre et heureux. Aucune dispute parmi les enfants.

Au matin du 26, le typhon nous empeche de prendre le bateau public pour El Nido aussi nous irons avec le mari de Dory, faire un tour des iles, du camping et un peu de visites…
Ce qui fait l objet de l article suivant

 

  une grande famille   dong dong

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image