London calling

Arrivés le vendredi soir jusqu’au Lodge sis à Abbey Wood (not Abbey Road). Les anglais sont vraiment aidants avec les touristes, proactifs et vraiment souriants. (je crois que seuls les français sont des connards avec leurs visiteurs).
Le Lodge est impeccable , le lit douillet. Welcome!

Samedi, lever matinal pour la visite. English breakfast à volonté.
Nous commençons par London tower et London Bridge, il fait un froid douillet.

P1070904 P1070892

Nous enchainons sur le Gros Ben, puis WestMinster, Trafalgar, Picadilly puis ce sera un DimSum à Soho. Le serveur me trouvant un peu trop aventureux sur ma commande me conseille gentiment un autre plat.

P1070964

Nous rendons visite au musée de Sherlock, qui a lutté contre les rouquins.

P1070992

Puis direction le marché de Camden court, milles echoppes (no shop), avec un peu de tout et nous finissons par la boutique tonitruante, flashy et techno: cyberdog (fournisseur d’un style dadou ?)

ensuite nous longeons le canal jusqu’à Little Venice, c’est sympa et c’est sous le soleil.

P1080029 P1080016 P1080025

Apres avoir indiqué leur chemin à des anglais, nous allons boire biere et whisky dans un pub. Le samedi soir, les anglaises sont quasi nues dans les rues froides sans nom (Where the streets have no name), cependant elles cassent vraiment l’image de l’anglaise aux grosses cuisses, bien au contraire.

Dimanche: visite de Greenwitch village puis apres un frugal repas Mexicain, c’est Buckingham et Hyde Park avec Marion et Kouram des amis de V.

P1080050

Tiens j’ai oublié de rendre la clef du Lodge.

C’est une promenade agréable que ce parc, avec les rollers, les skates …

Le soir, avant de les laisser, Kouram nous dit qu’il s’attendait à ce que des français parlent moins bien anglais: merci 🙂

 

et c’est le retour en France, le dernier Rhone Express, qui arrive apres le dernier métro…

Belle visite

 

il ne reste plus qu’à réécouter les beatles, relire agatha et arthur