N’éteins pas la lumiere

De Bernard Minier

Alors si on veut lire un polar qui verse dans l’invraisemblable, le grossier, le rajout, la caricature de tout, l’excès de violence gratuite, c’est carrément une bonne idée de lire ça. Niveau subtilité en revanche, aucun échantillon.

C’est l’histoire d’une jeune femme persécutée mais elle ne sait par qui évidemment. Alors elle va faire une suite de n’importe quoi, il va même y avoir un flic qui sert à rien à part donner un coté « flic cultivé spleen belles femmes un serial killer invisible en mire », un chien mort, des viols, de l’inceste … parce qu’il ne faut lésiner sur rien pour vendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image