qu est ce qu’il faut savoir faire en math en licence de physique ?

Voici les principales connaissances en mathématiques nécessaires en licence de physique (il y en a d’autres bien sur) mais là je souhaite montrer l’essentiel.

  • Produit vectoriel
  • Intégrales/dérivées
  • Equations différentielles
  • Formule de Taylor, développements limités
  • Thales et Pythagore (et oui)
  • Se débrouiller avec les exponentielles
  • Systèmes de coordonnées cartésiens, cylindriques et sphériques
  • Green-Ostrogradski et Stokes
  • Formules de Moivre-Euler
  • Intégration par parties
  • Circulation, rotationnel, divergence

avengers: endgame

hop c’est le dernier qui conclut un cycle de beaucoup beaucoup de films … je suis vacciné pour un moment là.

c’est au début un peu triste, souvent un peu lent,et trop d’histoires dans les histoires en parallèle, ça donne une impression de confusion.

j’ai trouvé l’image un peu granuleuse aussi.

un format un peu plus court avec moins de perso est plus agréable je pense.

le jeu de la defense

Par André Buffart

Histoire plutôt intéressante car racontée par l’avocat de la défense. C’est très bien renseigné, les chapitres sont courts, le rythme est soutenu. On ne se perd pas dans les détails et la crédibilité est plutôt bonne. L’intrigue est vraiment bien montée. On peut reprocher un coté un peu technique dans l’écriture, presque trop chirurgicale dans sa précision mais sinon j’ai vraiment adoré.

Un polar qui se passe à Lyon, avec plusieurs suspects dans une histoire d’assassinat d’une jeune femme.

vIP

Bon c’est illisible: style télégraphique, argot, et lenteurs insupportables. Pour tout dire, j’ai lu péniblement une cinquantaine de pages, j’ai dépassé les crimes et je me suis arrêté au début des constations de police qui avaient bien l’air de vouloir durer 3 000 pages.

Quelques graphes en vrac

Mon stage au centre de Recherche se termine. 20 jours à travailler sur des simulations relatives à la formation des galaxies, le tout uniquement en anglais.

Pas simple mais vivifiant.

J’ai quelques graphes alors je les partage parce que c’est sympa. Pour les explications, ce serait trop long.

Le cas fitzgerald

de John GRISHAM

on se blesse pas le cerveau à lire ceci. C’est agreable mais sans suspens ni complexité. C’est frustrant car je me suis attendu tout le long à des rebondissements et y’en a pas , c’est completement lisse.

le milieu des ecrivains et des editeurs ainsi que leur cadre de vie a l’air sympa

mince, bien mince

un xoff pour la route