lyon urban trail

Lyon Urban Trail : 12 km et 600 m de D+

les inscrits de l’equipe: anne et son mari, ainsi que nelly … je n’ecrirais pas la liste des lacheurs, j’ai pas la place Cool

beaucoup de monde au départ, et un fond d’air tres frais … le deniv demarre assez vite par la montée saint paul, gros goulet d’etranglement dans les arenes, 4 minutes de stop, puis on redescend fourviere, et on remonte et on redescend …

quasiment impossible de courir dans les escaliers, trop de monde

ensuite on repasse la saone, impressionnant le passage sur la passerelle en bois qui bouge dans tous les sens, l’onde des coureurs au galop

enfin remontée de croix rousse, redescente et remontée et redescente, le moment le plus sympa de la course, les 3 derniers km descente et plat, avec une jolie traboule traversée et finish sur l’hotel de ville.

j’ai mis 1h28, les autres à peine plus .. difficile de gagner du temps sur la premiere partie, ça aurait ete possible sur la deuxieme.

à l’arrivée je croise un ou deux potes ainsi que valériane et sa maman venues m’encourager sans banderole .. (wé j’ai des maven girls (blague d’informaticien mais tant pis, j’assume)).

un objectif atteint pour cette année

38 temoins

bah alors c’est chiant

c’est mou

pas cru en grand chose dans cette histoire, ça joue pas tres bien

en fait, j’ai eu l’impression de voir un truc des années 70

j’etais mal placé pour partir au milieu du film alors j’ai essayé de dormir mais j’ai pas reussi

Extraits

lue dans un bouquin pas extra  (la symphonie d’einstein) mais bon

« Un homme marche toute sa vie dans le désert. A la fin de sa vie, il tourne la tete, regarde le chemin parcouru. Il remarque qu’il y a deux series d’empreintes parfois deux empreintes cote à cote, parfois une seule empreinte de pas. L’homme médite sur son passé et se dit qu’à certains moments, il était accompagné de Dieu et qu’à d’autres, il était seul.

Alors pauvre homme humain, il se tourne vers le Ciel et dit: pourquoi Dieu m’as tu abandonné dans les pires moments ?

Dieu lui répond: je ne t’ai jamais abandonné, là où tu ne vois qu’une empreinte c’est quand je te portais dans mes bras. »

Les infidèles

tickets pathé qui périmaient ce soir, d’où choix de film un peu à la ramasse

et finalement bon cru

des très bonnes repliques, des scenes de vie, et des études de cas bien interessantes et souvent droles

excellente scene entre Alexandra L et son oscarisé de mari

un bien bon moment

 

bonneval sur arc- we gaul

We gaul cascade avec un guide à bonneval sur arc

les partants: moi, pierre, plo, adrien, flavien,geoffroy, babeth, remi et le guide: jean françois (oui ce n’est pas Nathalie)

tradition de bonneval: concours de celui qui tient un jambon à bout de bras le plus longtemps possible … ailleurs c’est le lancer de nain, chacun son truc

samedi :

couennes au fond de la vallée de bonneval ici

plusieurs secteurs et peu de monde.

la grimpe y est plus aisée que dans pas mal d’autres endroits précédemment visités (alpe d’huez par exemple) , soit c’est le progrès, soit c’est les nouveaux crampons, comment savoir ? à part continuer? (phrase sémantiquement correcte)

pierre fait ses premieres longueurs en tete.

je me lancerais aussi sur la fin de journée mais pas assez de broches sur moi pour reussir, mais bon, c’est une premiere etape.

babeth assure de maniere assez sportive à la descente, perso j’ai un peu l’impression  de tomber ..

le guide est plutot relax et rigolo, sympa

pierre joue aussi à faire du dry tooling – il est fort ce scrat

samedi soir:

le chalet du caf’ est plutot pas mal, et puis c’est pas bien cher comme on fait partie du caf’ provisoirement pour cette nuit 🙂

ensuite on va diner 10 m plus loin, dans la pizzeria mais par grande volonté, je dirais non à la pizza, car il faut savoir dire non à la pizza, me contentant de quelques diots et gratin de crozets en relative abondance.

nuit calme

le séchoir du chalet ne sèche pas grand chose

dimanche matin:

lever tard à 6h45, direction cascade de la norma. je grimpe avec le guide et plo, pendant que pierre fait equipe en reversible avec adrien (qui grimpe en tete des sa premiere experience de cascade). (les autres cordées sont là aussi: ))

super jolie cascade en tout cas, j’ai bien aimé ici

dimanche apres midi

on va voir la cascade du nant ici , pas trop en condition, car la partie haute a l’air instable. du coup, on fait une longueur sur le coté en epreuve de vitesse, c’est marrant ! belle perf de pierre 60 s, moi 125 et le guide vainqueur en 30s …

 

retour à lyon et dodo bien mérité

 

 

 

 

Petit som

et voila, une petite sortie dans la neige pour feter 2012 avec Pierre

depart 7h15 et hop en route

on s’égare un peu à pont-de-beauvoisin mais on arrive à la ruchere et hop direction le petit Som.

ça monte raide et il y a un peu de neige. températures correctes.

je rame un peu, j’élimine le bénéfice des fêtes.

en haut la neige est tout croutée, méga croutée, over croutée, du béton d’eau quoi.

mais c’est une belle journée quand meme.

vive la nature.

Col des arcs

petite promenade en raquettes à lans en vercors

beau soleil, jolie neige

le col des arcs est à 1736 et ça fait une randonnée de 8 km

je ne sais pas pourquoi une petite rando comme ça est indiquée comme niveau 3 dans mon bouquin de rando … sachant que le niveau 4, c’est souvent 1000m de D+

les presents: titi, rachida, olivier et amandine

c’est bien agreable de se promener dehors en cette saison

un xoff pour la route