L’heure de vérité

enfin une course à chamonix afin que je rejoigne le panthéon trop court des vrais alpinistes.

depart avec le plo pas trop tot le samedi matin et direction chamonix.

l’apres midi nous grimperons sur le site des gaillants, en grosses histoire de prendre confiance, pas facile facile dans le 4c, 5a sur ce rocher bizarre

sympa ce site à 15 m de la voiture

au soir, pas de place au plan de l’aiguille ni aux cosmiques, nous logerons au gite Le chamoniard volant.
accueil froid mais c’est efficace.

petit tour dans cham’ le soir (faut bien manger), les japonais mitraillent et les indiens font leur apparition, en troupeau aussi.

je me dis que ça sert à rien la video surveillance à paris ou chamonix, y’a des japonais qui mitraillent en 24/24

dimanche matin, nous allons faire la queue en bas du telepherique de l’aiguille du midi, aurons nous froid ?

ça fait un peu un choc de passer de 1000m à 3700m.

objectif l’arete des cosmiques

nous descendons dans la neige pour mieux remonter au depart de l’arete.  peu de neige pour cette course mixte, mais joli rocher.

il est 10h quand nous demarrons, le topo donne de 2 à 3h et nous mettrons 5h. on se fait beaucoup doubler et j’ai du mal à respirer avec l’altitude, du coup j’avance pas vite. Plo est plutot en forme et monte vaillament.

un pas de 4b ? pas de soucis, la cordée de devant nous monte la corde. (bon on aurait pu le tenter, mais ça commencait à faire un moment qu’on etait parti, et on commençait à tirer la langue)

bien fatiguante cette course mais c’est quand meme un superbe endroit.

je crois que je vais devoir revenir

on sort sur la terrasse mais on est pas applaudi par les gens contrairement à ce que dit le topo (applaudir activité de bonobo). doivent etre trop fatigués d’avoir tapoté dans les mains pour les 10 cordées toutes spedées qui nous ont doublés sans classe.

comme on est un peu à la rue, on  monte dans l’ascenseur qui monte aussi et on descend pas parce que c’est pas là qu’on voulait aller .

c ‘est dur dur de revenir à lyon, on est bien cramé

une ligne de moins dans mes envies/projets

les adoptés

certains vont voir les films pour les realisateurs

d’autres pour l’ensemble de choses qui font un film : le scenario, les acteurs, les choix techniques, le realisateur

ou encore pour etre dans le noir (si si )

ce soir, film avec pour co actrice principale la réalisatrice

la fameuse ML

les adoptes, film grandement tourné à Lyon, raconte l’histoire de deux soeurs, pas adoptées pour deux sous et c’est plutot une belle reussite.

à mon avis, mélanie, trés jolie en vrai aussi (elle est venue presenter son film), est faite pour ce genre de film, sans réelle action mais plein d »émotion larvée, un peu comme dans « je vais bien ne t’en fais pas ».

c’est souvent drole, touchant aussi … sans mega melo, assez vrai et sans prétention

 

le retour

Emouvant retour de dadou au mur de lyon ce midi

Apres des mois de disette grimpistique et une revalorisation pondérale non négligeable, notre dadou, nonobstant les  plaisanteries et les menaces d’explosion d’un compteur de points deja bien en avance, se rend en compagnie de ses collegues de travail méritants sur le lieu de ses exploits passés. Dans cette rue, que désormais il habite, il ne pourra s’empecher de verser une petite larme en mémoire de ses heures anciennes où la magnésie recouvrait sa peau entre deux douches.

La fiat garée en vrac sur un trottoir, il entre dans ce musée, panthéon du 6b pantelant.

Tee shirt orange positionné, baudrier re reglé, chaussons aux pieds et hop, c’est l’heure d’arracher les prises.

ouille les bras sont partis, peut être faut il penser aux pieds …

a t il mis ses chaussons à l’envers, que de douleur…

il reprend un mars à mi hauteur, saloperie de voie jaune, c’est coté trop dur cette année

et meme en moul’, les poiints sont trop éloignés, c’est galere de tirer sur la degaine

mal ventilée cette salle

a y est la séance est finie

hagard, dadou prend un abonnement de 5 ans « résident » en embarquant le cahier des voies pour parfaire sa collection, sans omettre de poser une annonce pour récuperer ceux des 2 années précédentes

Somewhere

nouveauté de sofia coppola  apres marie antoinette, lost in translation et surtout virgin suicides, somewhere raconte l’histoire d’une star d’hollywood sans repere qui retrouve un peu de liant à sa vie

j’ai bien aimé, c’est bien joué et bien tourné

l’exploration de l’ennui continu

Thones

Petit week end à Thones avec l’ami Thierry

——————————————————————–

on se pose au camping payant de Thones et hop direction Amadeus

belle grande voie présente dans la bible

la marche d’approche est assez raide mais on trouve facilement le pied de la voie (qui est marqué en petit et orange mais marqué).

le cadre est splendide

ça démarre un peu tendu, c’est un peu physique et sans trop de point. pour la suite l’equipement passera de 6 m à 4 m, c’est un peu plus humain. Belles longueurs, frisant les 40 m parfois et  un peu fines en dalle pour moi, et une longueur très jolie (la 4eme).

la marche retour est vraiment longue (faut dire qu’il faut faire une mega boucle qui eloigne du parking avant de mieux y retourner).

le soir au camping c’est humide et on a une belle famille de bidochons qui ouvre et ferme sans cesse les portieres du berlingot (bon apparemement ils passent les vacances entre leur tente et le berlingot).

bonne pizza pour faire du bien

——————————————————————–

mardi : direction Petit bargy

petite marche d’approche encore

bon  on trouve un truc qui ressemble bien au topo, 2 points … je démarre, c’est super péteux, le point je  le vois pas … je rime, rame, me raye la carosserie épidermique,  me ballade à 4 ou 5 m, sur  des prises pourries et je trouve ça raide pour du 4, je m’esquive par la droite un peu à l’arrache … pas moyen de protéger dans ce merdier.

une autre cordée passe et nous dit qu’on est pas au bon endroit.

thierry y  va, fait 2 m et redescend.

bon on finit par se décider à aller voir où sont les autres, et l’astuce c’est de bien aller au bout du chemin, à 200 m de là où on était … c’est à peu pres pareil … mais le rocher est meilleur .. on a perdu trop de temps…but

le soir on va faire un peu de couenne, c’est sympa, y’a des points souvent.

——————————————————————–

mercredi : il pleut

retour çà lyon

d’apres mes reves, je vais rencontrer une brune aux yeux bleus et cheveux courts et on va tomber dans le rhone

un xoff pour la route