7 laux

retour aux 7 laux pour la derniere sortie ski de la saison

la neige est plus poudreuse et plus epaisse, pas mal de bosse

je tombe moins que l’autre fois dans les rouges

val’ nous fait une speciale je tombe du telesiege en en sortant

mais bon bilan des sorties ski alpin de l’année, avec l’objectif rouge plutot atteint

à voir pour la saison prochaine

Chalves

Chalves: ici

Course d’arete du samedi, la meteo etant tres bonne, inutile de tenter le hold up sur LES aiguiles de Quaix (ill faut prononcer cakes)

Je passe prendre les petits à 8h08,xx puis direction Chassieu où dadou nous attend au feu depuis 4h du matin.

Mais il est chaud alors il fera le GPS gentiment.

Nous trouvons le site sans problème et apres une bonne marche d’approche nous voila  au pied de l’arete.

Entre temps, j’en ai profité pour détruire une fermeture eclair de mon sac à dos.

Avec dadou, on attend d’etre sur l’arete pour inaugurer la superbe corde neuve qui accompagnait les joujoux. Bon y’a un noeud.

Pierre et cha s’encordent avant de demarrer.

Puis on court jusqu’au sommet, c »est pas trop dur, on est plutot free style.

Bon là faut descendre, y’a de la neige, du coup on pose un rappel sur un arbre et hop on descend. Pas facile de cramponner sans crampon et de pioleter sans piolet.

On s’en sort, puis on court pour manger un peu car le timing devient serré. Je dois etre à lyon  à 18h, alors apres un repas rapide on descend assez vite.

merci pour la journée et pour l’effort final qui m’a permis d’etre à l’heure à tain.

au retour, dadou refuse de me laisser gagner une pizza sur un pari

 

une super journée, soleil et grimpouille,  et bonne ambiance

le bon mélange

 

French tabloid

en miroir d’american tabloid, french tabloid (jean hugues oppel) retrace l’histoire qui precede sur un an l’election presidentielle de 2002

c »est un roman plausible sur l’orchestration de la communication autour de l’insecurite afin de disqualifier Lionel pourle second tour au profit du FN

le roman s’articule autour du 11/9 mais aussi de la tuerie de nanterre, ainsi que le passage à l’euro

cette periiode fut charniere

bon le seul  point bizarre c’est que y’a un gars qui reussit à telephoner à un autre sans avoir le numero …

Never let me go

2 filles et un garçon en angleterre dont le destin est de servir à donner  leurs organes

une belle histoire, très épurée, bien jouée aussi

c’est pas du « gai chic et entrainant » mais bien beau fillm

Kiera Knighley est trés bien et Carey Mulligan qu’on verra dans Shame aussi prend une bonne place.

 

Une pure affaire

idée sympa d’un couple avec enfants qui se met à dealer de la cocaine trouvée par hasard

film pas mal

mais bon, du coup il souffre un peu de la comparaison avec le precedent de la journée

 

ça m’a permis de visiter le ciné l’opera, c’est marrant, t’as à peine le temps de t’assoir que le film commence alors que bon, la caisse venait d’ouvrir et de donner le ticket à nous 5, la horde des spectacteurs de l’unique salle

La main dans la goulotte

 

We goulottes avec le GAG

Départ de Gerland pour Plo, Pierre et moi. Nous rejoignons le reste de la troupe à Chamrousse: François, Yohan, Arnaud, Isabelle, Babeth, Flavien.

Nous prenons les telecabines et apres quelques reflexions sur le cheminement, nous nous retrouvons à piolet d’oeuvre. Il fait grand beau !

Babeth et Pierre vont folatrer dans le couloir du bout, Plo et Flavien dans la goulotte du chien, , Arnaud et Yohan dans le bloc coincé, et François, Isabelle et moi dans l’Eperon de gauche.

Cote Eperon de gauche, je ne sais pas trop dans quoi on est finalement, du rocher et des racines avec piolet et crampons. Enfin, c’est pas horrible non plus, c’est du mixte sans réelle parité. François y laissera un piton quand même. Et je me donne un coup de piolet sur le dessus de l’oeil.

Ensuite, les cordées se remixent un peu. Goulotte du chien en reversible, pour Isabelle et moi, suivis par Babeth et Pierre (z ont raté le couloir du bout précédemment). pendant que  François, Flavien et Plo feront le bloc coincé.

La goulotte du chien, c’est facile et sympa (un bon petit pas quand meme)

—————-

Au soir, on est hébergé ici. Le rapport qualité prix n’est pas tellement en leur faveur. Lits doubles et douches semi collectives. La nourriture est pas mal mais le service moyen. Et le petit dej’ au matin, malgré un prix parisien, n’est pas en rapport. Ca me permet de manger ma deuxieme raclette de la semaine.

A noter, que plo est parti le samedi soir, remplacé par Jean Luc.

———————

Dimanche matin, il neige, et on met du temps  à se mettre en route. C’est meme le blizzard en haut de chamonix euh chamrousse. Babeth, Isabelle et moi allons faire le bloc coincé pendant que Pierre, Jean Luc, Yohan et Arnaud vont faire de la cascade, alors que François et Flavien vont faire une voie mixte, l’Escobaille (?).

Conditions méteo difficiles, et quelques pas sympas dans le bloc coincé, ramper dans le trou, renfrougner, planter les piolets, avoir froid, manoeuver les crampons sur des petites prises, c’est bien formateur tout ça …  on retrouve meme le coinceur jaune perdu la veille. Bien content de cette goulotte et bravo à Babeth.

On finit par trouver la sortie et on descend dans le blizzard. On rejoint Pierre et Yohan qui apres une petite promenade ont finalement fait une tournée des bars. Il est environ 16h et nous attendrons 19h que tout le monde soit là pour repartir à Lyon. C’est un peu long. Le sas de la maison du tourisme c’est poétique.

———————

Interessantes initiations à la goulotte pour moi, pratique du mixte.

la prochaine sortie GAG: chamonix !

 

 

un xoff pour la route