Cascade à Lans

gorges de la molasse ici

pierre et moi partons tot comme toujours pour aller finir de s’initier à la cascade dans les gorges de la molasse à cote de lans en vercors.

sur le site, 2 papys locaux font du solo avant le café (ou apres ?)

il manque une des cascades qui n’a pas encore fait son nid

comme les piiolets de pierre ne sont pas encore completement arrivés, et continuent leur approche, nous allons en louer vers villars.  Dans le magasin, pierre s’interesse visiblement aux luges afin de transbahuter le dadou et son materiel le we prochain …

et hop un croissant plus tard, nous enchainons les longueurs, ça permet d’essayer les quarks et le piolet autrefois trouvé par pierre …

on enchaine pas mal de longueurs (11) de 10 metres, on progresse, bientot en tete la cascade, hier ça nous titillait, seule l’absence d’une vingtaine de broches  sur nous nous a freiné ….

pierre en a meme fait tomber son casque ce qui est un evenement rare …

on rentre pas trop tard

il n’a meme pas fait froid, c' »est cool en cascade d’assurer sans les gants

Dent de Crolles

bonne ballade à la dent de crolles avec le jp

un peu verglacée et ventée la ballade mais bien agreable, va fallloir refaire un peu du muscle, parce qu’on a bien du faire 1200 de D+ et ça tirait un peu à la fin

bellles gamelles encore

depart du col du coq, puis dent de crolles et redescente de l’autre cote, ce qui permettra de remonter au final quelques metres

Ski à cham’

Ski à cham’ pas l’onnie mais la rouquine

au depart, Val » à l’heure puis pierre et cha

sur place, certains louent le materiel et nous attendons dadou et stephanie. Premier mystere de la journée pourquoi la question de dadou sur la route que nous empruntons pour aller à la station… la un ou la deux… pas de reponse à ce jour.

Plein de forfaits, nous partons à l’assaut des pistes, bon avec val’ on marche … pour trouver le premier telesiege, … je maitrise, j’essaie de mettre mes pieds dans les skis de val .. ça marche pas.

Ensuite on fait des vertes, on a fait des progres.

On rejoint les vrais skieurs, on leur marche un peu dessus et puis on mange surtout le gateau au choc’

(j’avais deja mange à 9h30)

ensuite on enchaine les bleues jusqu’au soir.

Petite pause repas avant de partir, une p’tite tartiflette de 16h30 pour moi, une crepe pour val’, la binouze de cha’ et le coca de pierre et nous voila en route.

(Dadou et Stephanie etant partis comme un ouragan plus tot).

Nous mettrons environ 3h30 à rentrer, ça bouchonne, heureusement que j’ai le ventre plein. Dans la voiture, pierre en mal d’arbre arrache une piece … il sent plus du tout sa force …

Et voila le ski c’est pas mal du tout

Ecoutoux: Epines et feuilles

Comme je me suis levé tot ce matin, j’avais ecrit un premier compte rendu avant de partir, une façon d’anticiper … mais je dois bien le revoir

Comme il fait chaud et beau, fi du ski de la neige et du glaçon, nous voila Pierre (Pyee) et moi partis faire une course d’arete estivale sur l’ecoutoux (ici) .. on part pas trop tot, 9h et les conditions sont bonnes pour faire cette ascension.

La montée est tranquille, un peu de grimpouille quand c’est le tour de pierre, un peu de corde tendue quand c’est mon tour.

A un relais, Pierre lance la tendance de cette année et laisse un coinceur rouge et un mousqueton(genre dadou) … Pour ma part, je ferais plutot dans le mode 8 pas fini …

On mettra bien 3 heures pour atteindre le sommet, les arbres, buissons nous freinent pas mal.

La descente sera plutot longue dans les feuilles alors des fois je tombe… la carosserie morfle en ce samedi

belle journée avec ses 15-16° … je ne sais dire dans quel element aura lieu la prochaine sortie … ça change si vite la meteo

alpe d’huez : an 2

Pélerinage cascade de glace avec le gaul à l’alpe d’huez

l’an dernier, ça m’avait fait bizarre de me retrouver dans une station de ski et de prendre la telecabine, chose devenue plutot courante ces temps derniers

vous voila donc partis, une bonne douzaine de glaciéristes en direction de l’alpe d’huez…

c’est vraiment tot pour un samedi matin et je rame severe au volant

Nous trépignons d’impatience et surtout de froid (-10,-12) au pied des télécabines, pas encore ouvertes, pierre semble un peu pessimiste sur la presence de glace.

Il y a deja d’autres cordées, notamment une bonne tripotée de gens qui ont campé en bas des voies. Alors la légion du gaul se sépare pour occuper 2 secteurs distants.

julien monte la corde avec talent … (faut du mental quand meme, surtout avec une broche qui veut pas s’enfoncer)

la premiere voie est rude pour moi, p’tit probleme de glycémie peut etre, en tout cas je me dis que je ne veux plus en faire … puis la journée avançant, la technique se mettant en place, les piolets mieux chosis et le soleil au nez pointu aidant, je m’y remets et y retrouve le plaisir …

Pierre (p’tite nature Cool) et  moi allons meme  nous entrainer à grimper en moul’ en brochant, histoire de travailler un peu la technique et les mollets pour un jour, où peut être, nous pourrions, eventuellement, en prenant moultes precautions, caresser le voeu d’emettre le souhait de cascader en tete

Cette année, nous reussissons à descendre dans la benne (mais pas tous)  et apres un petit croque monsieur, retour à lyon,  un peu lent en raison d’un boulet dans la descente, qui pile avant chaque virage, clignote à droite ou à gauche sans raison …

Vive l’age de glace

Nivolet

premiere sortie neige de la saison 2010-2011

les partants cha, pierre, dadou et moi

bon c’est une journée de repet’ alors y’a du reglage à faire, pierre ne sait pas trop s’il a pris son arva, moi j’ai que 3 piles et pas 4, puis charlotte a oublié de ne pas faire la fete la veille, dadou a peut etre de fausses bottes, mes super raquettes se demantibulent, ainsi que mes batons …

pas facile tous les jours

néanmoins super petite ballade dans les bauges de lorettaz à la croix du nivolet

un peu de vent en haut mais sinon belle journée avec ce 2eme reveil matinal du we

ski à autrans/meaudre

depart le samedi avec  pierre & cha qui feront du ski de fond.

cours de ski de piste puis un peu de pratique sur les pistes d’autrans. prof tres sympa.

au soir, au gite c’est pas trop mal niveau nourriture, bon rapport qualité prix que le gite du val joyeux de meaudre.

je demande à la gerante si elle a un topo des voies (= plan des pistes), j’ai pas encore tout le vocabulaire.

dimanche, pas de cours, mais pratique sur les pistes de meaudre.

y »a du mieux! et puis ça c’est fait Cool

un xoff pour la route