Peyul

Pour partir de yashen, on monte dans un van après avoir change d interlocuteur. Le premier nous demandait 300 celui la 90. Je n ai pas l impression qu ils soient malhonnetes comme des indonésiens, c est plutôt qu il y a un tarif départ immédiat a vide ou un tarif véhicule plein.

Peyul, peyol ? Ville plutôt chinoise que tibétaine avec plein de policiers, des « trucs » administratifs pour les pauvres hôteliers qui fixent nos passeports sans trop savoir ou regarder, c est amusant ou exaspérant, ça dépend ou on en est par rapport au creux au ventre.

Anecdote amusante: on a failli perdre la casquette fetiche et grise de valeriane emmenee par des chiens un peu agressifs mais surtout joueurs

Pour ma part, je suis content d être la car je peux faire avancer mon dossier administratif pour la rentree, a priori sauf problème de paperasse, je commence en septembre en L2 Physique (deuxième année de DEUG pour les plus vénérables).

Un jour, je reviendrais sur le cheminement et les suites attendues.

Demain nous partons un peu plus dans l arriere pays, a voir si on trouve internet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image