Archives par mot-clé : chiloe

Chepu

 

Au depart d ancud, direction Chepu et le parc Ahuenco.

pourquoi Chepu ? j sais plus … sans doute pour voir des pinguoins

Dans le bus d ancud a chepu, nous sommes abordes par un moustachu qui nous propose de nous amener de  l autre cote de la riviere avec son bateau. Ok.

Ceci fait, nous marchons jusqu au parc national Aheunco, il se fait tard et nous arrivons a la nuit. Nous allons d abord voir, car c est un endroit eclaire, une maison de pecheurs. La, des hommes aux yeux rouges, dont un sans bras, nous accueillent. Ils mangent. Il y a un cote film d horreur avec la nuit environnante, le bruit des vagues sur la plage … Mais non, comme d habitude, ils sont gentils et nous indiquent la maison du garde du parc: Maximiliano. Au lieu de nous indiquer ou planter notre tente, celui ci nous  invite a dormir dans un refuge tout neuf … ca  c est cool. Une bonne nuit nous attend.

Au matin, frais et dispo, nous lui denandons les infos pour aller voir les pinguoins: il ne sait pas s il y a encore les pinguoins (qui finissent leur permanence ici en mars), ni l heure de la maree pour aller leur rendre visite.

Avant de partir, nous claquons la porte avec la clef a  l interieur. Dommage. Max aura toute la saison morte, soit 9 mois, pour enfanter une solution et ouvrir la porte sans casser le refuge. Il va surement faire passer le passage aux autres gens alentour: ils sont gentils mais un peu cons les deux francais.

Nous ferons un petit tour dans la foret, verrons le phoque de la plage qui semble abandonne mais finalement non.
Nous passerons le bras de sable a 15 h ( c est la maree basse) pour aller voir les pinguoins deja partis.

Nous rentrons aussi vite que possible pour aller attraper le bateau, nous perdant au milieu des chemins (y a surabondance), et pataugeant dans la gadoue.

Nous dormirons au camping de Chepu, dans la cuisine, evitant la tente. Le proprietairee le moustachu, peut etre pour eviter qu on fasse des betises, reste un long moment a cote de nous sans rien dire …

Puis c est le retour a Ancud.

 

ET ?

A Chiloe, la meteo est de deux types: grand beau ou grand brouillard.  C est souvent compare a la Bretagne. La plage et les grandes falaises peuvent y faire penser. A l auberge san miguel, la folle faisait des crepes mais personne ne fait de cidre.

Castro et Ancud

deux villes de Chiloe, la bretagne du Chili

Nous finissons le trajet en bus et prenons un hostel avec Bettina.
L endroit est etrange et je pense que la patronne, outre sa maniaquerie maladive, est folle. Elle a plein de lubies sur l usage de cuisine, des sets de table ou de la clef … mais bon, elle ne saura pas que nous cuisinons dans la chambre pour ne pas salir une de ses cuisines. Il faut eviter l hotel San Miguel.

Castro n est pas une ville bien jolie, un peu sale et triste meme. Nous visitons les eglises du coin, remarquables pour leurs boiseries.

Nous partons, par hasard dans le meme bus que B. qui part de Chiloe, pour Ancud. Pourquoi Ancud ? car Sofia et Theo, deux francais, verses dans le theatre, rencontres a Puerto Tranquilo nous ont fait l article de la nourriture d ici et de la l hotel su casa et de son petit dejeuner. Nous ne serons pas decus et nous regalons au resto la Corita de Ceviche (poisson cru) et de saumon frit avant de profiter du petit dej. La ville est sympa et il est fait grand beau.

L appareil photo connait quelques soucis d humidite et il va falloir que nous le fassions nettoyer d ici quelques jours.

 

vas tu trouver barbie dans sa maison ?

marie claire T ?

si tu sais pas mener ta barque

 

si tu prends un nercon …

aux carrefours, les jeunes chiliens font la manche en jonglant …

 

jolie plage sur presque le pacifique

ceviche